Arnabar : petit canard deviendra… foie gras !

27/06/2012

Le canard ArnabarComment, vous n’aimez pas le titre de mon article ? C’est que vous n’avez pas encore visité la ferme artisanale Arnabar à Ossès… Là-bas on aime les canards, on les bichonne, on les respecte, on leur offre la vue sur les montagnes… Il n’y a pas de secret pour faire un bon foie gras !

Dix hectares de terrain, une vue imprenable sur les montagnes, de grandes étendues d’herbe fraîche pour gambader au soleil, des chênes centenaires pour se reposer à l’ombre, des petits ruisseaux pour se tremper les pattes… Les canards de la ferme Arnabar sont comme qui dirait… heureux !

Il faut passer par la canetonière, pouponnière de cette ancienne ferme datant du 14ème siècle, pour s’en apercevoir. Tous petits, tous mignons, les petits canetons y sont bichonnés pendant 8 semaines bien au chaud avant d’être accueillis au grand air avec leurs grands frères. Toutes les 4 semaines, 1600 nouveaux canetons viennent s’installer à la ferme Arnabar. Et que des mâles s’il vous plaît ! De quoi agrandir tout au long de l’année la famille des mulards, croisement de la canne de Pékin et du canard de Barbarie. Le canard idéal pour devenir un bon foie gras.

Les canards se laissent ainsi choyer pendant près de nombreuses semaines, nourris au tourteau de maïs, de tournesol, de colza et de blé. Ce qu’il faut pour gagner en énergie et atteindre le poids idéal. Commence alors le gavage, traditionnel, où les canards prendront environ 2 kg en deux semaines. Une méthode plus lente que le gavage industriel, mais qui respecte davantage l’animal.

Elevage de canards à la ferme Arnabar Mixel, propriétaire de la ferme, l’explique bien à ses visiteurs : chez Arnabar, le canard, c’est sacré ! Il détaille volontiers toutes les étapes de l’élevage et du gavage traditionnel, sans tabou. Chacun en profite pour poser toutes ses questions et en apprendre plus sur le gavage, technique souvent méconnue et qui pourtant nous vient de l’Egypte ancienne.

Mais la visite de Mixel ne s’arrête pas là : après avoir fait la connaissance des canards, on déguste le canard ! Direction la boutique atelier Arnabar à Ossès, où une dégustation de produits de la maison attend les gourmands. Foie gras au piment d’Espelette et rillettes de canard clôturent la visite gourmande. Jusqu’à la prochaine !

+ Visiter la ferme Arnabar (de juillet à septembre)
+ En lire plus sur le foie gras et l’histoire du gavage artisanal
+ En savoir plus sur les origines du foie gras
+ En savoir plus sur la cuisson du foie gras

Tags: , ,
Vous pouvez aller directement à la fin et laisser un commentaire. Les pings ne sont pas autorisés.

Laisser un commentaire

*