Nos 3 pistes cyclables préférées en Pays basque

19/08/2014

« Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins – du Pays basque – à bicycleeeeeeteeeuhhhh.  » Vous aussi vous l’entendez résonner dans votre tête cette petite chanson à l’approche des espaces naturels du Pays basque ? Ça tombe bien ! Locaux ou de passage, si comme nous vous aimez découvrir ou redécouvrir les paysages basques à moins de 30 km à l’heure c’est par ici ! Voici la liste de nos 3 pistes cyclables préférées rien que pour vous !

1. La voie verte Bayonne – Anglet : coquillages et crustacés en mode écolo

Idéale pour les balades douceur seul ou en famille, la voie verte Bayonne-Anglet vous propose de partir pour 12 km de plat entre fleuve, forêt et océan. Pour la trouver repérez l’imposante statue du cardinal Lavigerie Place du Réduit à Bayonne et préparez-vous à dévaler la voie aux routes toutes d’enrobée lisse vêtues.

La première étape de la balade vous mènera le long du port de plaisance de Bayonne. Les bateaux amarrés se balançant au gré du vent, vous feront, en toute saison, vous sentir en vacances. Si vous avez de la chance, vous apercevrez peut-être le Belem, célèbre voilier et dernier trois-mâts barque français, qui mouille parfois à Bayonne.

Une fois le port passé, la balade se poursuit le long du boulevard des plages d’Anglet et/ou dans la forêt de Chiberta. A vous de voir si vous voulez faire le plein de bleu, de vert ou – un mélange des deux – de jaune. Vous verrez défiler les plages de la Barre, des Cavaliers, de la Madrague, des Corsaires, de la Marinella, des Sables d’or, du V.V.F, il vous suffira juste de choisir celle qui vous correspond le plus. Elles ont toutes leur petit caractère.

Au détour de la balade, vous croiserez promeneurs, skaters, golfeurs qui rejoignent leur terrain de jeu favori, pêcheurs qui croisent les doigts pour ramener la prise de l’année, et sportifs en tout genre. Les abords de cette piste grouillent d’activités sportives ! A vous de voir si vous préférez vous arrêter pour un biathlon revu à votre sauce – golf, natation, course, accrobranches –  ou si vous préférez sortir vos plus beaux mollets et continuer au-delà de la plage du VVF d’Anglet en direction de Biarritz ou d’Hendaye !

Pour en savoir + : rendez-vous sur le site Internet de la ville d’Anglet.

2. Voie verte de la Nive – Bayonne-Ustaritz : cap sur le Pays basque intérieur !

Au départ de l’Aviron Bayonnais, cette « quasi » voie verte – circulation en véhicule motorisée uniquement pour les riverains – vous fera découvrir un écrin de verdure en plein cœur de la ville de Bayonne. En longeant la Nive omniprésente, vous apercevrez quelques moutons qui paissent tranquillement et qui vous observeront comme les vaches regardent le train passer.

Et si vous traversez le pont blanc et faites un détour par la plaine d’Ansot – espace naturel de 100 ha tout juste réaménagé – les grenouilles (qui se tiennent à distance) seront ravies d’avoir un peu de compagnie !

Dans le cas où vous décidez de continuer tout droit, vous longerez des champs de maïs, et entendrez un orchestre de grillons battre des ailes. 7 km après le départ, il faudra faire un choix : les plus sportifs préfèrent souvent se diriger à droite vers Hendaye, un itinéraire aux montées assez sportives, et les promeneurs, continuer la balade en prenant tout droit vers Ustaritz.

Direction Ustaritz, après avoir passé la ferme Portuberia, zigzaguez entre les poules qui prennent le soleil sur la route et contournez la maison qui appartenait aux moines de Bayonne, puis prenez à gauche. Fin du voyage, à l’usine électrique du barrage de la Nive dans le quartier d’Herauritz. S’il vous en reste encore dans les mollets, continuez sur un joli petit chemin rural, mais goudronné, qui vous conduira tout droit jusqu’au coquet petit village d’Ustaritz.

Pour en savoir + : rendez-vous sur le site internet de la ville de Bayonne.

3. Voie verte de l’Ardanavy D’Urcuit : petite pause sportive

Envie de petites balades digestives ou de rapides pauses sportives ? La voie verte de l’Ardanavy – sur 5 km – est faite pour vous ! Ce sentier empierré – qui débute à Urcuit aux alentours du pont D257 et s’achève au port d’Urcuit – longe la rive droite d’un petit affluent de l’Adour : l’Ardanavy.

Serpentez sur la digue au milieu de ses Barthes et prenez le frais à l’ombre des platanes. Le trajet vous semble trop court ? Faites une boucle ! L’autre rive est aussi aménagée en piste cyclable. Pour y accéder repérez les deux ponts routiers à chaque extrémité ou empruntez la passerelle à mi-parcours. Sur ce parcours, pas de routine. Les revêtements ne sont jamais les mêmes : gravier bien tassé, plus gros par endroit, herbeux ou boueux, le VTT sera votre meilleur ami !

Envie de faire une pause ? Vous trouverez sur votre parcours un grand parking aménagé de tables, d’abris couverts, de point d’eau et, si vous êtes perdus, un plan des parcours vous viendra en aide.

Au détour de la voie cyclable vous trouverez un parcours pédagogique accessible à vélo sur 1,1 km, puis à pied. Libre à vous de vous dégourdir les jambes et de cheminer le long de ce parcours qui vous propose de découvrir l’histoire, la rivière, la faune et la flore de cet endroit enchanteur. Ses habitants, les poules d’eaux, les canards, les hérons, les roseaux et les prêles ne vous diront pas le contraire !

Pour en savoir + rendez-vous sur le site internet de la ville d’Urcuit.

Il ne vous reste plus qu’à enfourcher votre vélo et laisser divaguer votre esprit sur les routes du Pays basque !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi : Pays basque, nos 5 coins de pique-nique préférés en Labourd.

Crédits photo : Anglet.fr, Bayonne.fr et Urcuit.fr

Tags: , , , , , , ,
Vous pouvez aller directement à la fin et laisser un commentaire. Les pings ne sont pas autorisés.

Laisser un commentaire

*