11/01/2017 : la saison du Txotx est lancée !!

11/01/2017

De chaque côté de la frontière Franco-Espagnole, les Basques attentent avec grande impatience, le mois de Janvier…

Alors certes, les petits basques du Sud (sous entendu, du Pays Basque côté Espagnol) sont impatients d’accueillir les Rois Mages, en début du mois. Mais pour les plus grands, c’est l’ouverture du Txotx !!

Mais qu’elle est donc encore, ce moyen que les basques ont trouvé pour se réunir afin bien manger et bien boire !!?

Tout cela remonte au début du siècle dernière. Lors de la semaine précédent le jour de la Saint Sebastian (le 20 Janvier), le sagarno nouveau était dégusté par les grossistes, les négociants, les restaurateurs et autres professionnels du métier.. Au début, chacun amenait son casse-croûte. Mais rapidement, les cidreries commencèrent à proposer des menus avec tout ce qu’elles avaient sous la main : les repas en cidrerie sont nés et sont devenus, au fil du temps, un événement gastronomique incontournable et populaire en Pays Basque.

L'omelette à la morue

L'omelette à la morue

 

Morue aux piquillos et oignons

Morue aux piquillos et oignons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout commence par l’omelette à la morue et/ou la morue grillée à la plancha, avec des piquillos et des quelques oignons frits.

Une (petite) entrée qui vous met en appétit !

 

La suite du repas s’effectue avec la délicieuse Txuleta : une tendre côté de boeuf, cuite à la braise.


Txuleta

Txuleta

Noix

Noix

Fromage de brebis et pâte de coing

Fromage de brebis et pâte de coing

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, s’il vous reste encore un peu de place pour le dessert, on a pour habitude de proposer des noix et de la pâte de coing, pour accompagner le fromage de brebis de la fin de repas.

Traditionnellement, le repas s’effectue debout, autour de tables hautes, et sans assiettes. Ce sont des moments conviviaux, où tout le monde se sert dans le plat. Il suffit de prendre un morceau de pain, de découper un peu d’omelette ou de txuleta, et mettre ce morceau sur votre pain pour déguster le tout : simple, mais terriblement efficace.

Vous avez faim ? Attendez, c’est pas fini : pour rappel, le txotx est avant tout, LE moment pour goûter le nouveau sagarno..

Peut être que si vous avez déjà visité la cidrerie de notre membre Txopinondo à Ascain, vous avez pu découvrir et tomber sous le charme de ces grandes barriques ou Kupelas (en basque) contenant le sagarno.

 

Salle de Txotx chez Txopinondo

Salle de Txotx chez Txopinondo

 

Lorsqu’on entend Mojón ou Txotx, les convives sont invités à se rendre autour des barriques, et former une file indienne de celle qui va être ouverte. Puis, à tour de rôle, chacun se sert.

CONSEIL DE PINTXO : ATTENTION / KAXU /!\ Lors du service, faite bien « taper » le sagarno sur la paroi du verre, en l’inclinant puis en remontant vers la kupela. De plus, il ne faut JAMAIS remplir entièrement son grand verre de sagarno, mais juste prendre un fond de verre, afin de le boire immédiatement et d’un seul trait.

Cela peut paraître peut être technique, mais c’est très simple et surtout important pour savourer le sagarno de façon optimale : celui-ci sera oxygéné et le Txinparta (gaz carbonique naturel) est alors libéré.

 

C'est l'heure du Txoooootx !!

C'est l'heure du Txoooootx !!

 

Maintenant que vous connaissez tous les secrets pour passer une bonne saison, nous vous donnons rendez-vous le samedi 4 février à la cidrerie de Txopinondo à Ascain !

Venez fêter avec nous la réouverture des Kupelas de Dominic !

 

Soirée "Txotx" à Txopinodo (Ascain)

Soirée "Txotx" à Txopinodo (Ascain)

 

Tags: , , , , , , ,
Vous pouvez aller directement à la fin et laisser un commentaire. Les pings ne sont pas autorisés.

Laisser un commentaire

*