De l’art de repiquer le piment d’Espelette

27/03/2012

Vous ĂŞtes nombreux Ă  suivre les aventures de Patrick, producteur de piment d’Espelette… Ă  Espelette !

Dans mon dernier reportage, Patrick préparait ses semis, de belles cagettes bien remplies de petites graines, bien choisies. Et bien, les petites graines ont germé, et le temps est venu de les repiquer.

Je repique, tu repiques, il repique… et oui, c’est un travail de longue haleine. 1200 graines par cagette = 1200 pieds ! A repiquer, puis Ă  planter (prochain reportage).

Voici un chiffre qui devrait vous motiver Ă  ne plus acheter de piment d’Espelette venant de Chine !

Envoyez vos encouragements à Patrick et Ramuntcho, plus il y aura de pieds à sécher, plus leurs maisons seront belles cet été !

Pintxo.

 

+ Vous aimez le piment d’Espelette ? Ne manquez pas chaque annĂ©e au mois d’octobre la FĂŞte du Piment d’Espelette !

Si vous avez aimĂ© cet article, vous aimerez aussi: Gaspacho au piment d’Espelette.

Tags: , , ,
Vous pouvez aller directement à la fin et laisser un commentaire. Les pings ne sont pas autorisés.

4 commentaires pour “De l’art de repiquer le piment d’Espelette”

  1. perek dit :

    bonjour,
    je m’y prend un peu tard mais peu etre qu on peu encore planter qqs pied d’espellette dans mon jardin en moselle mais ou en trouver ???
    je suis preneur.

    Pascal P.

  2. routeg dit :

    Bonjour Pascal,
    Le piment d’Espelette est une semence fermière faite « maison » et il nous est interdit de vendre ou d’échanger des graines.
    Le piment d’Espelette est un produit fini. Vous pouvez semer Ă  partir d’une corde de piments mais vous aurez du piment de Moselle. Avec un mĂŞme cĂ©page qu’en Champagne je n’aurai jamais du Champagne…
    D’où la notion de terroir !
    Il y a le produit, le terroir et le savoir faire. Si le piment d’Espelette Ă©tait plantĂ© dans le Var par exemple, il aurait un piquant beaucoup trop fort.
    A bientĂ´t,
    Patrick, de Lurretik (Piment d’Espelette).

  3. Espelette dit :

    Impressionnant le temps que ça prend de repiquer…je n’envie pas les producteurs, ils ont vraiment du mĂ©rite.

  4. Laurence dit :

    Adio Patrick!
    Esperant que la saison soit bonne pour nous tous producteurs.

Laisser un commentaire

*