Safari sauvage sur les terres basques

25/06/2015

La semaine dernière, je vous invitais à découvrir mon herbier d’été, cette semaine, avec ce beau temps, j’ai des envies de safari… oui, oui, de safari sur les traces de petites et grosses bêtes sauvages qui peuplent les terres basques. Suivez le guide !

L’océanite tempête, surfeur à Biarritz

J’adore les oiseaux des océans, et parmi eux, l’océanite tempête, petit oiseau noir qu’on l’on reconnaît à son croupion blanc. Observez-le voler au ras de l’eau avec les pattes pendantes, il semble surfer sur les vagues !

Où l’admirer : sur les côtes basques, à Biarritz notamment.

 

 

La salamandre tachetée, d’or et de noir

Elle est étrange la salamandre tachetée, toute d’or et de noir. Amphibien terrestre, elle est adepte des zones humides mais pas les profondeurs, la salamandre étant mauvaise nageuse ! Vous serez chanceux si vous en apercevez une, car elle préfère sortir la nuit.

Où l’admirer : dans les forêts fraîches et bois humides, plutôt dans l’intérieur des terres et en montagne.

 

 

La libellule caloptéryx, demoiselle des rivières

Avec son corps bleu foncé métallisé, la libellule caloptéryx est d’une grande élégance. Si vous vous baladez dans les campagnes basques, vous la verrez virevolter avec ses jolies ailes frêles au-dessus des ruisseaux et rivières avant de se poser sur le bout d’une feuille, délicatement.

Où l’admirer : près des rivières, dans les barthes et campagnes.

 

 

Le gypaète barbu, casseur d’os

Si vous êtes amateur de randonnée en montagne, vous l’avez peut-être déjà aperçu. Bien que le gypaète soit le rapace le plus rare d’Europe, on peut encore l’observer dans les Pyrénées. Surnommé le casseur d’os, ce grand rapace qu’on l’on reconnaît à sa barbichette sous le bec a pour habitude de laisser tomber les os de grosse taille sur les rochers pour les briser !

Où l’admirer : dans les montagnes basques, du côté de la forêt d’Iraty et du Col d’Organbidexka par exemple.

 

 

Le desman, rat-trompette

Vous serez chanceux si vous l’apercevez ! Mammifère endémique des Pyrénées, le desman est un petit cousin de la taupe vivant dans les torrents et cours d’eau très purs de nos montagnes. Très discret, il sort essentiellement la nuit, et, pour des raisons qui nous échappent, entre midi et deux heures ! Sa trompe toujours en mouvement lui sert de tuba pour ses plongées au fond des eaux à la recherche de crevettes d’eau douce.

Où l’admirer : dans les eaux courantes claires des rivières basques, en Haute-Soule notamment.

 

Alors, prêts pour le safari ? Racontez-nous vous aussi vos découvertes faunistiques au Pays Basque sur notre page Facebook !

 

Photos : Océanide tempête Armando Caldas (Flickr) / Salamandre : Wikipedia / Caloptéryx : Wikimedia / Gypaète : Wikipedia / Desman : desman-pyrenees.com

 

Tags: , ,
Vous pouvez aller directement à la fin et laisser un commentaire. Les pings ne sont pas autorisés.

Laisser un commentaire

*