Truite de Banka : l’excellence, fruit de quarante ans de passion

18/07/2012

La Truite de Banka. Un nom, une signature. Un met qu’on savoure dans le monde entier, dans les meilleurs restaurants. Le Pays Basque s’illustre une fois de plus dans un domaine qu’il maîtrise à la perfection : le terroir et la gastronomie.

Frantxoa attrape une Truite de BankaDébut d’été dans la Vallée des Aldudes. Banka, petit village connu exclusivement pour la truiticulture de Michel Goïcoechea, cultive sa discrétion dans le calme et la sérénité, caractéristiques de l’intérieur du Pays Basque.

Adossée aux flancs abrupts des montagnes basques, en contrebas de la petite route qui traverse la vallée, la ferme aquacole de la Truite de Banka semble avoir arrêté le temps. Ici bas, la nature règne en maître : le vent dans les arbres centenaires, le bruit de la rivière qui descend de la montagne, les oiseaux… Il faut s’approcher des bassins pour constater l’effervescence des lieux. Ici, les truites sont reines. Bichonnées dans l’eau de source d’une des rivières les plus poissonneuses de France, le poisson roi gigote, baigne au milieu des siens.

C’est Frantxoa qui accueille les visiteurs de la pisciculture. La Truite de Banka, il est tombé dedans il y a 43 ans ! Passionné et persévérant, pour lui « la nature nous a tout donné », mais on constate d’emblée que lui aussi a tout donné à ses truites. Pour Frantxoa, un poisson d’exception se mérite. Il n’y a pas d’autre secret que de laisser le temps au temps, et de respecter la nature. La Truite de Banka, c’est une eau de source de montagne naturelle, une alimentation saine, le respect de la durée de croissance, et plus que primordial, la quantité de poissons. Ici, on ne triche pas avec la nature. 100 litres d’eau à la seconde pour 10 tonnes de poissons. Plus qu’une règle, c’est un choix. Une question d’oxygénation, mais aussi de respect du poisson.

Savourer une bonne Truite de Banka revient à savourer un bon jambon du Kintoa. Il faut savoir l’attendre, jusqu’à 4 ou 5 ans pour une grosse truite. Les bons restaurateurs l’ont bien compris. Leurs commandes sont faites très à l’avance, et l’attente est forcément obligatoire. On ne fabrique pas l’un des produits les plus fins du monde dans la précipitation. Patience est maître de sagesse, la marque de fabrique de la Vallée des Aldudes, sans aucun doute.

Pour visiter la ferme aquacole de la Truite de Banka, prévoyez environ 45 minutes. La visite est libre et gratuite de 10h à 12h et de 15h à 18h du lundi au samedi, toute l’année.

Bonne balade !

Pintxo.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi: La Truite de Banka ouvre sa boutique en ligne!

 

Tags: ,
Vous pouvez aller directement à la fin et laisser un commentaire. Les pings ne sont pas autorisés.

Un commentaire pour “Truite de Banka : l’excellence, fruit de quarante ans de passion”

  1. curutchet dit :

    bonjour j’ai une remarque a faire ,la visite surper instructif mais il manque une chose la degustation car j’ai achetee un pot de rillette de truite et un pot de terine plus 3 truites fraiches .j’aurai voulu gouter au oeufs de truite et au truite fumer et au deux terine plus le reste pour pouvoir acheté plus de chose mais j’ai eu peure de pas aimé voila tout simplement les enfants on vu la decoupe des truite sa leur a montré la difference entre une grande surface et l’artisana
    cordialement

Laisser un commentaire

*