Zoom sur la force basque : entre défis et tradition

22/07/2015

Au Pays basque on est gourmand mais on sait aussi s’amuser ! Il existe une multitude de jeux nés au Pays basque qui requièrent de la réflexion, de l’adresse, de la force… Et qui seraient apparus, pour la plupart, dès le 16ème siècle ! Des écrits en espagnol racontent que les bâtisseurs venus de Navarre, Guipuzcoa, Alava et Biscaye jouaient pour occuper leur jour de pause : surtout au lever de pierre. L’ancêtre de la force basque que nous connaissons aujourd’hui ! Inspiré des travaux et de la vie quotidienne d’antan : taille de pierre, abattage des arbres en forêt, fauchage des prairies, travaux des champs avec les bœufs… on en compte huit principales :

Jeux au Pays basque- La soka tira ou tir à la corde. De chaque côté de la corde se trouvent les 10 hommes les plus forts de leur village. Le but ? Tirer la corde de toute ses forces jusqu’à faire céder 4 mètres à l’équipe adverse. Le vainqueur est l’équipe qui remporte deux manches consécutives.

- Untziketariak ou épreuve des bidons. Là, c’est chacun pour soi ! Le vainqueur sera celui qui aura réussi à parcourir la plus grande distance avec des bidons de 41 kg dans chaque main.

- Zalulariak ou sprint avec un sac sur l’épaule. Pour remporter cette course de relais, il faut être la première équipe de trois coureurs à terminer la courses encombré d’un sac de maïs de 81 kg en guise de témoin.

- Arpanariak ou scieurs de long. Le but du jeu ? Etre l’équipe de deux à scier le plus rapidement possible un tronc de 60 à 75 cm de diamètre tout en se trouvant dessus.

- Orga joko ou épreuve de la charrette. A bout de bras, chaque participant doit faire tourner une charrette de 360 kg environ sur son timon sur la plus grande distance circulaire possible.

- Aizkolariak ou bûcherons. Pour remporter cette épreuve, il faut être le premier à couper un nombre de troncs de hêtres donné, dont le diamètre tourne autour de 35 à 60 cm. Les troncs sont généralement placés à 6m de haut.

- Lasto altxatzea ou lever de ballot de paille. Le vainqueur est celui qui hisse une botte de paille de 45kg à l’aide de corde & poulie à 8m le plus grand nombre de fois en l’espace de deux minutes.

- Harri altxatzea ou lever de pierre. Chaque participant soulève des pierres pesant de 250 à 300 kg jusqu’à son épaule. L’épreuve dure 4 minutes au total.

Où aller admirer ces hommes forts ? Dans la majorité des villages basques comme au festival de la force basque de Saint Palais par exemple ! Et il paraît que ces hommes-là sont bien nourris. Certains s’approvisionnent peut-être chez les producteurs de La Route Gourmande des Basques

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi : 3 recettes basques qui ne manquent pas de piment !

Tags: , , ,
Vous pouvez aller directement à la fin et laisser un commentaire. Les pings ne sont pas autorisés.

Laisser un commentaire

*